Collectif de photographes, spécialisé en concerts, événementiel et sport.

Vous êtes ici : L'équipe

fb YouTube twitter pinterest

Le collectif ArtEos

Qu'est-ce que le collectif ArtEos?

Le collectif _ArtEos_ est une association de photographes amateurs et semi-professionnels qui partagent leur passion pour la photographie autour de projets communs et variés. Il a été crée en 2006 à Reims par 3 compères photographes attentifs du cadrage soigné, de la lumière adéquate et du moment opportun. Le collectif avait pour but premier de partager et promouvoir, via un site internet, le paysage culturel local, la scène musicale et les arts de rue.

Basé sur Reims, Le collectif couvre à présent principalement la Champagne-Ardenne, la région Lyonnaise et également Paris. Il est aussi présent dans quelques autres villes en France. Nos domaines se sont également étendus puisque nous couvrons aussi bien les concerts, les festivals, les spectacles vivants, le théâtre, que les événements sportifs.
Nous réalisons également des vidéos musicales acoustiques ainsi que des prestations Live.

Vous souhaitez intégrer l'équipe ArtEos ? Rejoignez-Nous !


Les photographes d'ArtEos

Laurent Grigord - Reims

 Tout commence à l'âge de 11 ans lorsque Laurent est en vacances en Corse où il effectue un reportage sur les canadairs. Le résultat n'est pas encore éblouissant, mais quelque chose est né, une envie, un déclic. Cette même année, il va faire la rencontre de Guy Dorleat, meilleur portraitiste de France, qui va accepter de le prendre sous son aile et de lui montrer les ficelles du métier. Guy va devenir son maître. Fort de ce soutien, Laurent va multiplier les reportages photos, les prises de vues studio, mariage, etc.. A 18 ans, il acquiert son tout premier appareil photo Canon, le début d'une histoire d'amour entre lui et cette marque. Cet appareil sera son fidèle compagnon de travail puisqu'en 1983 Il entre au journal l'Est Républicain en tant que journaliste pigiste puis en tant que responsable adjoint durant 5ans. Ayant pris de l'aisance grâce à son expérience et sa passion sans limite, de grandes rencontres vont suivre, dont une particulièrement inoubliable avec Jean François Jonvelle. En 2004, il participe à la création du collectif "Marge Noire" et en 2006, il fonde le collectif "ArtEos". La photo pour lui est une drogue et une raison de vivre.

Yann Geslin - Lyon

Attiré dés sa jeunesse par le pouvoir que pouvait dégager une photo, Yann aime parler de la « Force » d’une image.

Très tôt, il commence à photographier tout ce qui lui passe devant les yeux en subtilisant les différents appareils reflex de ses parents.

Par la suite, Il écume les salles de concert et festivals de la région rémoise et champenoise suite à l’intégration d’un collectif de photographe. Il suit en parallèle une école d’art appliqué sur Paris où il côtoie un « Monsieur » de la photographie : Yann Guichaoua (récompensé au World Press Photo Award) qui l’a beaucoup inspiré.

Photographe indépendant sur Reims, il est à présent sur Lyon pour y trimbaler son matériel et être aux aguets des opportunités de la vie urbaine.

Pas de triche, pour l’illustration, la focale fixe est son arme préférée.

Mais il l’avoue le sourire en coin, comme à l’école les entorses à la règle sont régulières. Il ne se voit pas sans ses zooms qui restent bien présents dans son fourre-tout.

Le cadrage, un point de vue différent et une vision décalée sont ses marques de fabrique.

Et comme dirait son compère « Apprendre à regarder ce que les autres ne font que voir » est une inspiration quotidienne.

JeanPhilippe Trotier - Paris, Reims

En 2002, un APN arrive entre ses mains et c'est le coup de foudre, il découvre En 2002, un APN arrive entre ses mains et c'est le coup de foudre, il découvre les joies de l'image fixe et hop achat de son premier compact, il a mis la main dans l'engrenage…Il commence à s'intéresser à la photographie de sport, ce qui l’entraîne à quitter son compact pour un reflex accompagné un téléobjectif. La disponibilité d'un téléobjectif lui ouvre un nouveau champ d'intérêt il tourne assez rapidement son objectif vers la gente ailée et la photographie nature en général. Cette branche de la photographie est rapidement devenue sa majeure partie de son activité, en plus de développer une passion pour l'ornithologie. Ces point d'intérêts l’ont amené à voyager dans quelques pays (Ecosse, Islande), à se lever tôt (un exploit pour lui), à affronter le froid, la pluie et la neige et même à faire quelques expositions. À partir de 2008, un peu par hasard, il découvre la photographie de concert, d'abord à partir du public selon les occasions, puis ensuite grâce aux premières accréditations. Vous pouvez retrouver ses autres images sur bullesdenature.free.fr

Philippe Jacquemin - Vitry le François, Châlons en Champagne

Philippe est agriculteur depuis 15 ans. Il a été formateur/enseignant durant 7 ans en agronomie et en environnement. Passionné de nature, d’histoire, de voyage aux quatre coins de la planète, de spectacle vivant (théâtre, cirque, marionnette, concert). Le dénominateur commun, la photographie. La photo est, pour Philippe, le meilleur moyen de décrire la vie, de rendre une émotion, une ambiance, grâce et par la lumière.

Michel Renaux - Charleville-Mézières

Michel démarre la photographie en 1965, avec le rallye des routes du nord, les 12h de Reims, le tour de France auto ou encore la fameuse course de Formule 1 à Spa.

Cependant, il se consacre à la photo familiale jusqu'’au début des années 80. Il retourne par la suite à ses premiers amours, le sport et notamment les courses cyclistes puisqu’il suit au niveau régionale le cyclo-cross, les courses sur routes de tour de France mais aussi des critériums international.

Il profite notamment de sa collaboration avec le quotidien régional "L’Ardennais" pour s’orienter vers la photographie politique. Il effectue aussi plusieurs reportages pour "Coeur d'Ardenne" et le club de basket féminin "les Flammes Basket Carolo".

Puis viens, l’époque des concerts avec notamment le "Cabaret Vert", la salle de concert le "Forum" à Charleville et le "Charleville action jazz".



Justine Caballina - Reims

Justine a commencé la Photographie en 2012 à l'âge de 22 ans. Ce domaine l'ayant toujours attiré, ce n'est pourtant que depuis un an qu'elle s'y est réellement attelée. « Juste pour essayer ». Certaines personnes aiment le lui rappeler quand ses yeux pétillent devant un objectif au prix indécent…

Car depuis qu'elle a mis son nez dans la Photographie, c'est devenu une véritable passion.

Tout a débuté à un concert justement, mais en tant que spectateur : écran géant, pyrotechnique, lumières dans tous les sens et premier rang en délire, c'était un moment à part.

C'est à cet instant là qu'elle s'est dit qu'un jour, ce serait elle qui se trouverait entre la scène et les barrières pour photographier ce groupe qu'elle aime tant, pour garder en plus de ses souvenirs, des images transcrivant au mieux l'essence du moment vécu. Et depuis, tout s'est enchaîné.

Après une saison passée à l'espace G. Sadoul à Saint-Dié, arrive alors l'été 2013, avec le festival "Là Haut sur la Colline", à Sion. C'est ici qu'elle fera la connaissance, sans le savoir, de deux photographes d'Arteos, qui sauront se reconnaître. Elle contacte finalement le collectif pour proposer sa candidature.

Michael Foucault - Nantes

Michaël a découvert la photo au reflex, en argentique, courant 1997 en Angleterre lors d'un voyage d'études. Mais la photo est restée un moyen de rapporter des souvenirs de vacances, des paysages, plus qu'une réelle passion.

C'est l'arrivée de son fils ainé qui lui a fait prendre goût pour la photo, découvrir les possibilités de cadrage, la technique, le gout pour la lumière.

Tout en poursuivant une autre passion qu'est la musique (Bassiste dans un groupe de reprises en région parisienne) Michaël a continué à s'intéresser à la photo jusqu'à ce qu'un déménagement à Nantes l'oblige à arrêter la musique.

Il s'est alors tourné plus assidûment vers la photo, et bien évidemment, dans la photo de concert !! Les hasards de la vie et d'Internet lui ont fait découvrir Arteos en 2014.


Joshua Grigord - Paris , Creil

Joshua avait comme qui dirait un parcours déjà tout tracé concernant ses passions...Fils de Laurent, le fondateur d'Arteos, il est depuis tout petit tombé dans l'admiration de l'art photographique, dans ces techniques qui transforment un simple cliché en message véhiculant idées et émotions. C'est simple pour lui la photographie est ancrée dans ses gènes.Avec son père comme professeur, Joshua se retrouve très rapidemment avec du matériel de pointe entre les mains et la technique nécessaire pour faire du bon travail.Jeune, ses clichés paraissent dans le Photofan et Chasseur d'images au niveau du sommaire. Il se retrouve de plus félicité par Gérard Vandystadt, ce qui l'encourage à perseverer et à évoluer en suivant les conseils de son père et des autres et sa fidélité à Canon.Passionné lui aussi par la musique, la moto et le sport, Joshua passera la majeure partie de son adolescence à écumer les salles de concerts avec son père, à tirer quelques portraits et à couvrir les évenements sportifs des alentours.Plus tard il préferera orienter son objectif vers les athlètes afin de montrer toute la dimension de leur propre passion et de rendre au mieux leurs mouvements. Cependant, de temps à autres, il déroge à la règle pour nous faires des clichés de concerts, animalières et autres.Une seule devise pour lui: Toujours donner le meilleur sans omettre d'écouter les conseils des autres.

Olivier Guitard - Nantes

Eric Deplanne - Nantes

Nadeje Taront - Metz